« J’ai testé pour vous » le camping naturiste de la Sablière

Les archives de Naturisme TV – Année 2012

« J’ai Testé pour Vous » fut lancé en 2012 sur une idée de Frédéric Charles fondateur de Naturisme TV.

L’aventure « J’ai Testé pour Vous » se poursuit dans nos archives, cette fois nous sommes dans la saison 1, en 2012 au domaine de la Sablière qui se trouve dans le sud de la France dans le département du Gard. C’est ici que nous retrouvons Nathalie, fidèle au poste, pour la nouvelle édition de votre émission. Sous un soleil radieux, Nathalie nous emmène explorer ce magnifique domaine de 65 hectares de nature bordées par les gorges de la Cèze et s’essaie aux multiples activités proposées. Après avoir découvert les hébergements, Nathalie commence par l’atelier confiture en compagnie de Gaby Cespedes, la responsable du domaine, puis nous la suivons à l’atelier poterie et à l’aquagym. Après une petite pause au restaurant du domaine en compagnie du chef Pascal Archer, nous repartons pour une initiation au massage, suivie d’une initiation à la réflexologie plantaire. Au cours de notre visite, vous aurez l’occasion de découvrir les équipements sportifs du domaine gérés par des éducateurs sportifs diplômés. Enfin, Nathalie nous emmène au bord de la Cèze, véritable coeur de la Sablière, où chacun peut profiter des plages pour se reposer, se baigner et se ressourcer.
Pour réserver au domaine naturiste de la Sablière, cliquez ICI


RECETTE DE CONFITURE : LE DUO DU LANGUEDOC PAR GABY

Pour une meilleure confiture d’abricot/cerise, il est important de choisir des fruits mûrs & de qualité : variété cœur de pigeon ou bigarreau pour les cerises, polonais pour les abricots (c’est une variété tardive mais dont l’acidité est moindre) si vous choisissez une autre variété plus acide, il faut ajouter une banane en fin de cuisson pour adoucir la confiture.

Ingrédients :

  •    1 kg de cerises dénoyautés
  •    4 kg d’abricots
  •    1 citron
  •    2 kg à 2.500 de sucre cristallisé blanc Saint Louis de préférence.

1. Lavez les cerises avant de les équeuter et ensuite les dénoyauter, les peser et les mettre directement dans la bassine en confiture en cuivre.
2. Lavez les abricots avant de les dénoyauter puis les ajouter dans la bassine à confiture. Conservez les amandes émondées des noyaux que vous pouvez ajouter en fin de cuisson. Pour les émonder, mettez les à bouillir deux minutes dans une petite casserole et la peau s’enlèvera très facilement. Attention, cela peut donner un peu d’amertume à la confiture, deux à trois amandes maximum par pot de 350 grs. Sinon, vous pouvez les remplacer par des amandes émondées des amandiers.
3. Ajoutez le sucre & le jus du citron.
4. Mélanger et laisser poser deux heures.
5. Cuire à feu doux en remuant régulièrement,
6. Dès qu’elle commence à mousser, retirer l’amertume avec une écumoire fine pendant 15 à 20 minutes puis éteindre le réchaud, couvrez avec un torchon en toile et laisser reposer une nuit.   Vous pouvez faire des variantes :
A la vanille, mettre 3 gousses de vanille fendues dans le sens de la longueur dans le chaudron,
A la verveine, en ajoutant des feuilles fraîches qui vont macérer toute la nuit.
Aux épices : cardamome, coriandre, cannelle & un clou de girofle que vous placez dans une petite gaze pour pouvoir les retirer facilement,
Au citron : prévoir un citron par kilo de fruit.

7. Dès le lendemain, mettre à cuire à nouveau 15 minutes environ & écumez si nécessaire.
8. Retirez les différents ingrédients ajoutés avant de mixer grossièrement la confiture. Pour vérifiez la cuisson, n’hésitez pas à faire couler un peu de confiture sur une assiette propre & elle doit se figer en la penchant.
9. Pour la mise en pot : les récipients en verre doivent être propres et secs. Les passer 3 minutes au micro-onde pour qu’ils soient chauds au moment de verser la confiture chaude puis les fermer et les retourner immédiatement.
10. Quand ils sont froids, les remettre à l’endroit et étiquetez-les.

Si les abricots sont trop acides, vous pouvez remplacer les cerises par des fraises et le mélange sera plus doux.
Laissez poser un mois environ avant de les déguster.

 
Recevez toutes nos actualités

Votre mail est uniquement utilisé pour vous envoyer les lettres d'information. Vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la politique de confidentialité