Natmag 31 – Actualité

En 1931, c’est sur l’île du Levant, la plus sauvage des îles d’Or au large de Hyères qu’est créée Héliopolis, la cité du soleil.
À la recherche du paradis perdu, les pionniers construisent les premiers bungalows et s’organisent pour une vie quotidienne autonome avec une boulangerie, un bazar, une école… Les naturistes, vêtus de leur simple « minimum », y perpétuent cette quête d’une vie plus proche de la nature voulue par les frères Durville.

Entretien avec Julie Manfredini, auteure de l’ouvrage « Héliopolis, une communauté naturiste sur l’île du Levant (1931-1970)».

 
Recevez toutes nos actualités

Votre mail est uniquement utilisé pour vous envoyer les lettres d'information. Vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la politique de confidentialité