Tous à poil! le naturisme sur France Inter 28/06/2018

Le Téléphone sonne France Inter 19H15 – 20H00 – 28/06/2018 – 37 minutes

Les invités

On profite du beau temps pour tomber le textile ce soir. On parle naturisme. Quel plaisir les naturistes ont-ils de vivre nu? Faut-il banaliser la nudité ?

Cachez moi dont ce sein que je ne saurais voir. Par de pareils objets nos âmes sont blessées et cela fait venir de coupables pensées.

Il a bon dos le tartufe de molière. Il y a heureusement belle lurette qu’un sein dévoilé ne blesse plus les âmes ni ne fait venir de coupables pensées. En tout cas la plupart du temps: ni un sein, ni le reste d’ailleurs puisque ce soir on est tous nus dévêtus, dénudés, déshabillés, défrusqués.

A poil!

Et voilà subitement que tous ceux qui râlaient contre la radio filmée prêts à changer d’avis. Ne croyez pas qu’on ne vous a pas vu venir. Et très sérieusement nager tous nus, si vous ne l’avez pas fait déjà; essayez c’est formidable. C’est aussi très banal. Fréquenter les plages naturistes, c’est déjà moins banal. Mais pas si rares.  Ce qui se pratique en revanche aujourd’hui, de plus en plus est d’un tout autre niveau.

– Le palais de Tokyo a ouvert ses portes au naturisme

– Les randonnées nu existent partout en France

– Un restaurant naturiste a ouvert en 2017 à Paris

– Un bowling aussi

– Des piscines sont ouvertes aux naturistes

– « L’art de vivre nu » a un salon

une série télévisée s’appelle « NU » et tous les acteurs sont déshabillés.  Le naturisme semble-t-il, sort du bois en même temps qu’il est entré dans celui de Vincennes.  Naturisme ou nudisme d’ailleurs ? On verra la différence ensemble d’où vient cette envie de se déshabiller ?Qui a commencé à enlever le haut puis le bas ? Faut il banaliser la nudité?  Qu’est ce que tout cela raconte de notre rapport au corps ?  Le naturisme aide-t-il a lutter contre la religion du corps parfait ?

On en parle ce soir. Textiles bienvenus…

Source France Inter

mattis felis amet, justo Aliquam venenatis facilisis
 
Recevez toutes nos actualités

Votre mail est uniquement utilisé pour vous envoyer les lettres d'information. Vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la politique de confidentialité