12 préjugés sur le #naturisme


Le naturisme, se pratiquant dans un cadre fermé, nourrit de nombreux fantasmes et préjugés. Revenons ensemble sur les principales idées reçues qui entourent cette pratique, qui attire tant la curiosité!

=> PRÉJUGÉ 1/ Les naturistes représentent une part infime de la population

1,5 millions de français pratiquent le naturisme chaque année, de votre boulangère à votre patron, ils sont bien plus nombreux que vous le pensez! Sauf que, le sujet étant difficile à aborder et les préjugés étant encore trop nombreux, la pratique reste le plus souvent cachée à l’entourage. La France est pourtant considérée comme LA reine du naturisme : en effet, de très nombreux étrangers rejoignent chaque année nos centres car le pays, pionnier dans la pratique, propose une large offre qualitative dans ce domaine.

=> PRÉJUGÉ 2/ Ça doit niquer dans les buissons

Le naturisme n’a RIEN à voir avec l’échangisme. Rien! Je n’ai d’ailleurs jamais trop compris d’où peu bien venir cette confusion. La nudité et la sexualité ne sont pas synonyme! La sexualité reste du domaine de l’intime, du domaine de ce qu’on garde pour soi. Gare aux raccourcis! Le Cap d’Agde est tout sauf représentatif de la pratique du naturisme!

=> PRÉJUGÉ 3/ Ça doit reluquer de tout les côtés

Aussi étonnant que cela puisse paraître, un corps nu, mais plus encore, 3000 corps nus d’un coup, ne représentent rien d’érotique. Un bikini sexy est bien plus excitant qu’un corps dans son plus simple appareil. Ce qui est attirant, c’est le fait de suggérer sa féminité en s’habillant, en parant son corps d’artifices pour le sublimer. On matte bien moins dans un club naturiste que dans un club « textile », ne serait-ce que par respect pour la nudité de l’autre et puis parce qu’on est aussi vulnérable et nu que lui! Dans les clubs naturistes, il n’y a pas d’idée de séduction, on n’a pas choisi de se déshabiller pour se montrer ou s’exhiber, on l’a choisi pour se sentir bien, revenir à l’essentiel et, l’espace de quelques jours, se simplifier la vie, jouir de sa liberté et vivre en accord avec la nature.

=> PRÉJUGÉ 4/ Ce n’est pas un lieu pour les enfants

Détrompez-vous, l’ambiance est très familiale. Pour en avoir discuté avec de nombreux parents naturistes, la nudité ne pose aucun problème aux enfants. Regardez-les, ils adorent vivre nus et leurs vêtements sont plus un truc dont ils essaient de se débarrasser par tous les moyens. Là-bas, c’est donc la paradis pour eux! Les questionnements peuvent apparaître à l’adolescence, période pendant laquelle, les garçons plus spécialement, commencent à avoir des difficulté avec leur intimité. Dans ces cas là, personne ne les forcera, et leur choix sera respecté.

=> PRÉJUGÉ 5/ On est obligé d’être nu

Pas forcément. Certains clubs sont mixtes afin de permettent aux textiles d’accompagner leurs conjoints, leurs amis, en vacances. Et, même dans les clubs plus puristes, seuls quelques lieux portent une obligation de nudité (la piscine et la plage en règle générale), mais pas le reste du camping.

=> PRÉJUGÉ 6/ C’est hippy-soixante-huitard à fond

Eh bah pas tant! Alors certes, à la base, les valeurs du naturisme sont portées sur le respect de l’autre, la tolérance et la vie en harmonie avec la nature. Mais, dans ces clubs, la majorité des gens sont des personnes comme toi et moi, pas plus bio, ni vegan, ni yoga que d’autres! 45% des naturistes en France ont moins de 30 ans, ont une vie en accord avec leur génération, pas plus, pas moins, qu’ailleurs (Source : Fédération Française du Naturisme).

=> PRÉJUGÉ 7/(#spécialmec) Mais si j’ai une érection?

Aucun risque! La nudité permanente désexualise les pensées. La vrai question pour l’homme est plus souvent : « Mais ça va remarcher?! ». La nudité devient la norme dans ces lieux, plus rien d’excitant donc!

=> PRÉJUGÉ 8/ Y’a que de la bonnasse

Y’a de la bonnasse oui! Mais y’a de tout! Surtout de la nana bien dans sa peau en fait! Qu’elle soit petite, grosse, grande, maigrissime, cellulitée, tatouée, refaite, elle a fait le choix d’être là parce qu’elle a décidé de passer outre les diktats et de vivre en liberté complète! On se compare les deux premières heures, jusqu’à se rendre compte qu’il y a de tout, qu’on a tous des défauts, mais que, au final, tout ça a beaucoup de charme et qu’on s’en fou! Notre humanité n’est pas parfaite et c’est ce qui la rend attendrissante. Et c’est étonnant de se rendre compte à quel point ce sont les habits que nous portons qui créent des clivages, des complexes, entre nous, .

=> PRÉJUGÉ 9/ C’est crade

Parce qu’un corps nu lavé quotidiennement est plus sale qu’un maillot de bain dont on ne connait pas la fraicheur? La naturisme est, par essence, un psyché de l’hygiène! Les toilettes et les douches sont d’une propreté irréprochable, sur-nettoyés, sur-entretenus. Et, le bon naturiste qui se respecte ne sort JAMAIS sans un paréo ou une petite serviette sous le bras pour s’asseoir! So, what else?

=> PRÉJUGÉ 10/ Je pourrai jamais enlever le bas!

Ne nous mentons pas : c’est le plus difficile. Bien plus difficile que le haut! Mais, après 3 heures à se sentir con avec son bas de maillot face à une horde de cul-nus à la cool, on finit par se laisser tenter. Et… On oublie tout! Liberté! Parce qu’entre nous, se baigner dans la mer ou prendre sa douche nue, sous une légère brise, ça n’a pas de prix!

=> PRÉJUGÉ 11/ Ça doit être super roots

Les clubs naturistes sont souvent des lieux calmes et à la nature préservée. Mais cela ne les empêche pas de proposer tous les services qu’on apprécie en vacances : centre aquatique à ciel ouvert, supérette, bar face à la mer, restauration, centre thermal… Ces centres ont su suivre les évolutions de la société et s’adapter aux besoins des vacanciers, tout en préservant leurs valeurs.

=> PRÉJUGÉ 12/ Mais si il caille?

Le naturiste n’est ni surhumain, ni suicidaire : quand il caille, il s’habille. (Si si, j’te jure!)

Pour aller plus loin : Sylvain Villaret, Histoire du naturisme en France depuis le Siècle des Lumières, éditions Vuibert, 2005

Posté dans Billet d’humeur, Lifestyle

Notre partenaire

vulputate, ipsum id mattis nunc accumsan venenatis ipsum ut felis
 
Recevez toutes nos actualités

Votre mail est uniquement utilisé pour vous envoyer les lettres d'information. Vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la politique de confidentialité